Assystem et Clinatec s’associent pour améliorer et développer de nouvelles solutions technologiques médicales

Dans le cadre d’un mécénat de compétences, le Groupe Assystem déploie une équipe d’ingénieurs afin de participer au développement d’un projet d’interface cerveau-machine baptisé « BCI », mené par les équipes de Clinatec, destiné à donner de la mobilité aux personnes handicapées moteurs sévères.

Grenoble, le 8 avril 2016 – Assystem, Groupe international d’ingénierie et de conseil en innovation finalise la signature d’un mécénat de compétences avec Clinatec, centre de recherche biomédicale Edmond J. Safra basé à Grenoble. Durant une année, Assystem met à disposition une équipe d’ingénieurs afin de soutenir le développement du projet Brain-Computer Interface (BCI).

Lancé par le professeur Alim Louis Benabid, le programme Brain-Computer Interface (BCI) a pour objectif de faire la preuve qu’il est possible pour un patient tétraplégique de contrôler un exosquelette 4 membres via la mesure et le traitement de son activité cérébrale.

Assystem, expert technologique dans différents secteurs d’activités industriels, mobilise ses compétences au service de ce projet ambitieux. Ces nouveaux savoir-faire pourront ensuite être utilisés dans les secteurs d’activités d’Assystem que sont l’industrie, l’aéronautique et les transports.

L’équipe Assystem est intégrée au sein du centre de recherche de Grenoble. Elle est composée d’un responsable technico-scientifique, d’un ingénieur et de quatre stagiaires ingénieurs avec la mobilisation ponctuelle d’ingénieurs du Groupe, dans les domaines de l’électronique, du traitement du signal, du packaging médical et logiciel. Depuis 50 ans, Assystem met à disposition des équipes d’ingénieurs afin de coordonner et assurer la réalisation de projets d’envergure mondiale. Ce partenariat témoigne de la volonté d’Assystem de s’engager plus avant dans le domaine des systèmes médicaux et de la médecine de demain.

Philippe Eyssautier, Directeur Assystem, déclare : « Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à l’amélioration de la santé de tous. Il s’agit d’un projet ambitieux, sociétal et humain, qui anime non seulement l’équipe localisée sur place mais également tout le Groupe soucieux de faire avancer les sciences de demain. Les compétences d’Assystem déployées dans le cadre de ce projet nous permettront également de transposer ces savoir-faire plus largement à d’autres secteurs industriels. Par exemple, les solutions cobotiques ou les solutions d’interface hommes-machines dans le domaine industriels pour les solutions industrielles 4.0, la performance de la connectivité des machines-systèmes, les solutions micro-mécratroniques ou encore la modélisation et simulations de systèmes complexes. Cette combinaison entre la mobilité et nos compétences en ingénierie avait déjà été mise en œuvre en 2013 dans le cadre du projet Handroide, système unique combinant les fonctionnalités d’un fauteuil roulant et celles d’un exosquelette. Le développement du projet BCI permettra, une fois de plus, d’aller plus loin encore dans le développement de nos compétences dans ces domaines. »

Thierry Bosc, directeur du Fonds de Dotation Clinatec, rajoute : « Le mécénat de compétences est un outil formidable pour un centre de recherche qui fonctionne par projets. C’est un modèle gagnant-gagnant avec lequel nous accélérons notre recherche. Il est clair que les valeurs autour desquelles s’articule Assystem rencontrent les ambitions sociétales de Clinatec et que cela a permis le succès de l’opération. L’association Assystem – Clinatec est partie sur de bons rails, et nous savons pouvoir compter à la fois sur le soutien pérenne de cette société et sur le soutien fidèle d’un des premiers ambassadeurs de la campagne de mécénat de Clinatec : Dominique Louis, le Président-Directeur général d’Assystem. Ces rencontres entre ingénieurs et chercheurs sont propices à des innovations, des découvertes imprévues et, bien sûr, à des sauts technologiques au service des patients.»