Le pôle de biologie et d’évaluation biologique des dispositifs médicaux

Conduire des évaluations biologiques de dispositifs médicaux, participer au développement de méthodes et dispositifs innovants pour la détection de biomarqueurs de pathologies

La mission du pôle de biologie et d’évaluation biologique des dispositifs médicaux est de mener des études d’évaluation de sécurité, de coordonner l’ensemble des études réglementaires en matière de biocompatibilité et de développer des technologies innovantes pour le diagnostic et le traitement de pathologies.

Cette mission est menée grâce aux équipements et aux compétences suivantes

  • Histologie morphologique : immunohistochimie et marquages moléculaires sur tissus congelés et inclus en paraffine
  • Spectrométrie de masse (MALDI TOF), protéomique quantitative isotopique
  • Technologies de profilage à haut débit ciblé sur le protéome minoritaire
  • Génomique : PCR numérique et séquençage de seconde génération (Ion Torrent)
  • Biologie cellulaire (vidéomicroscopie de fluorescence)
  • Expertise des échantillons biologiques humains pour une recherche optimisée de biomarqueurs de pathologies

Activité et spécificités

montage pole bioLe pôle de biologie et d’évaluation biologique des dispositifs médicaux mène les études de biocompatibilité. Une première partie de cette activité concerne les tests. Ils s’étendent du filtrage initial de nouveaux matériaux au test de tolérance locale chez l’animal (dispositifs implantés) pour identifier la présence de résidus toxiques et les effets potentiellement dangereux d’un dispositif. La seconde partie de cette activité est de développer de nouveaux outils et méthodologies pour l’évaluation biologique des dispositifs médicaux issus des micro et nano-technologies en utilisant des approches poly-omiques.

 

Il développe des approches innovantes dédiées à la détection précoce de biomarqueurs de pathologies. La relation très étroite entre biologistes et cliniciens permet d’identifier les besoins médicaux et de participer à l’élaboration des spécifications de dispositifs.

 

Ce pôle assure le développement de modèles de primo-cultures originales, en lien étroit avec l’activité du bloc chirurgical. Les primo-cultures sont issues des exérèses chirurgicales et l’ensemble des incubateurs/isolateurs sont disponibles pour réaliser des cultures cellulaires en condition variable d’oxymétrie.